Giorno G11 : Una finestra per chi non può uscire … oggi su … PIOMBINO, e PIAZZA BOVIO (Livorno) đź’•

– pour la version française, lire plus bas –

20 marzo 2020 – 20 marzo 2021

Piazza Bovio a Piombino è una splendida terrazza protesa sul mare, che l’abbraccia su tre lati.

E’ intitolata ad un libero pensatore, Giovanni Bovio, uomo risorgimentale votato all’idea di un MONDO … GIUSTO …

Da qui, si può ammirare gran parte dell’Arcipelago toscano … anzi … pare quasi che voglia unire il continente alle isole circostanti …

Quanti tramonti si possono guardare da questa Piazza … o quante stelle ammirare la notte … ascoltando in silenzio il rumore del mare e dei gabbiani … …

E se poi la guardi da un’altra prospettiva, magari nascosto dietro un’AGAVE in fiore, ti pare davvero che questa piazza … sia come un PONTE apparso sul mare …


« M’affaccio alla FINESTRA, e vedo il MARE :
vanno le stelle, tremolano l’onde.

Vedo stelle passare, ONDE passare:
un guizzo chiama, un palpito risponde.

Ecco sospira l’acqua, alita il vento:
sul mare è apparso un bel PONTE d’argento.

Ponte gettato sui laghi sereni,
per chi dunque sei fatto e DOVE meni? »
(di Giovanni Pascoli)


Oggi un pensiero … per portarci … OLTRE …

— — —

Jour J11 : Une fenĂŞtre pour qui ne peut pas sortir … aujourd’hui sur …

PIOMBINO, et la place BOVIO (Livourne, Italie)

20 mars 2020 – 21 mars 2021

 

La place Bovio Ă  Piombino est une belle terrasse avancĂ©e sur la mer, qui l’entoure sur trois cĂ´tĂ©s. Elle est dĂ©diĂ©e Ă  un penseur libre, Giovanni Bovio, homme du « Risorgimento » (pĂ©riode historique de l’unification italienne), qui a passĂ© sa vie Ă  poursuivre ses IDEAUX de JUSTICE …

Elle offre une vue magnifique sur une grande partie de l’archipel toscan … ou plutĂ´t … il semble vouloir relier le continent aux Ă®les environnantes …

Combien de couchers de soleil on peut admirer de cette place … ou combien d’étoiles observer la nuit … en Ă©coutant en silence le bruit de la mer et des mouettes …

Et si on la regarde sous un autre angle, peut-ĂŞtre cachĂ© derrière une AGAVE en fleur, il vous semble vraiment que cette place … soit comme un PONT apparu sur la mer …

 

« M’affaccio alla FINESTRA, e vedo il MARE :  
« Je regarde par la FENÊTRE, et je vois la MER :

vanno le stelle, tremolano l’onde.
les étoiles s’en vont, les vagues vacillent.

Vedo stelle passare, ONDE passare:
Je vois des Ă©toiles passer, des vagues passer :

un guizzo chiama, un palpito risponde.
un petit mouvement appelle, un frémissement répond.

Ecco sospira l’acqua, alita il vento:
Voici, l’eau soupire, le vent souffle :

sul mare è apparso un bel PONTE d’argento.
un beau pont d’argent est apparu au-dessus de la mer.

Ponte gettato sui laghi sereni,
Pont jeté à travers les lacs sereins,

per chi dunque sei fatto e DOVE meni? » 
pour qui es-tu fait donc, et OÙ mènes-tu? »

(de Giovanni Pascoli)

 

Aujourd’hui une pensĂ©e … pour nous emmener … PLUS LOIN …

 

n.d.a. – la traduction du poème est faite Ă  seul titre d’une majeur comprĂ©hension du lecteur

Laisser un commentaire