Giorno G13 : Una finestra per chi non può uscire … oggi su … un CAMPO di GRANO ed il PAPAVERO ROSSO (foto scattata tra NYON e GINEVRA) 💕

– pour la version française, lire plus bas –

22 marzo 2020 – 22 marzo 2021

Oggi vorrei offrire uno SGUARDO su qualcosa di RARO, STRANO e BELLO … come un papavero ROSSO in mezzo ad un campo di GRANO … la gioia delle piante … il seme che germoglia … la vita che si rinnova dalla terra …

Festeggiare insomma … l’inizio della PRIMAVERA …

Vi auguro … la dolce MALINCONIA di un giardino che riposa in inverno e che, dopo mesi di attesa, mostra i piccoli verdi segnali della PRIMAVERA …

Vi auguro … la bellezza del SILENZIO … il tepore del SOLE … il fresco del VENTO … la quiete forza della TERRA … l’AMORE che risiede nelle radici profonde delle cose …

E poi … non posso non pensare, guardando questo campo di grano, all’incontro del PICCOLO PRINCIPE con la VOLPE … nel famoso libro di Antoine de Saint-Exupéry.

« Che cosa vuol dire addomesticare? »

« È una cosa da molto dimenticata. Vuol dire CREARE dei legami… »

« Creare dei legami? »

« Certo », disse la volpe. « Tu, fino ad ora, per me, non sei che un ragazzino uguale a centomila ragazzini. E non ho bisogno di te. E neppure tu hai bisogno di me. Io non sono per te che una volpe uguale a centomila volpi.

Ma se tu mi addomestichi, noi avremo bisogno l’uno dell’altro. Tu sarai per me UNICO al mondo, e io sarò per te unica al MONDO. » […]

« Poi, guarda! Vedi, laggiù in fondo, dei CAMPI di GRANO ?

Io non mangio il pane e il grano, per me è inutile. I campi di grano non mi ricordano nulla.

E questo è triste!

Ma tu hai dei CAPELLI color dell’ORO.

Allora sarà meraviglioso quando mi avrai addomesticato.

Il grano, che è dorato, MI FARÀ PENSARE a TE …

E amerò il rumore del VENTO nel grano… » […]

Così il piccolo principe addomesticò la volpe. E quando l’ora della partenza fu vicina:

« Ah! » disse la volpe, « piangerò ». […]

« Ma allora che ci guadagni? » chiese il piccolo principe.

« Ci guadagno … il COLORE del GRANO ».

— — —

Jour J13 : Une fenêtre pour qui ne peut pas sortir … aujourd’hui sur …

un CHAMP de BLÉ et le COQUELICOT ROUGE (NYON, Suisse)

22 mars 2020 – 22 mars 2021

 

Aujourd’hui, j’aimerais vous offrir un REGARD sur quelque chose de RARE, ÉTRANGE et BEAU … comme un coquelicot ROUGE au milieu d’un champ de BLÉ … la joie des plantes … la graine qui germe… la vie qui se renouvelle sans cesse de la terre…

Fêter tout simplement le début du PRINTEMPS…

Je vous souhaite … la douce MÉLANCOLIE d’un jardin qui se repose durant l’hiver et qui, après des mois de somnolence, montre les petits signes verts du PRINTEMPS …

Je vous souhaite … la beauté du SILENCE … la chaleur du SOLEIL … la fraîcheur du VENT … la force douce de la TERRE … l’AMOUR qui réside dans les racines profondes des choses…

Et puis… je ne peux pas m’empêcher de penser, en regardant ce champ de blé, à la rencontre du PETIT PRINCE avec le RENARD… dans le célèbre livre d’Antoine de Saint-Exupéry.

« Qu’est-ce que signifie « apprivoiser » ? »

« C’est une chose trop oubliée. Ça signifie « créer des liens… » »

« Créer des liens ? »

« Bien sûr » dit le renard. « Tu n’es encore pour moi qu’un petit garçon tout semblable à cent mille petits garçons. Et je n’ai pas besoin de toi. Et tu n’as pas besoin de moi non plus. Je ne suis pour toi qu’un renard semblable à cent mille renards. Mais, si tu m’apprivoises, nous aurons besoin l’un de l’autre. Tu seras pour moi UNIQUE au monde. Je serai pour toi UNIQUE au monde… » […]

« Et puis regarde ! Tu vois, là-bas, les CHAMPS de BLÉ ?

Je ne mange pas de pain. Le blé pour moi est inutile. Les champs de blé ne me rappellent rien.

Et ça, c’est triste !

Mais toi, tu as des CHEVEUX couleur d’OR.

Alors ce sera merveilleux quand tu m’auras apprivoisé !

Le blé, qui est doré, ME FERA SOUVENIR de TOI.

Et j’aimerai le bruit du VENT dans le blé… » […]

Ainsi le petit prince apprivoisa le renard. Et quand l’heure du départ fut proche :

« Ah! » dit le renard… « Je pleurerai. » […]

« Alors tu n’y gagnes rien ! »

« J’y gagne à cause de la COULEUR du BLÉ. »

Laisser un commentaire